L’extrait de notre lettre ouverte aux députés datant du 27 août 2018

« Plus personne ne croit au nucléaire comme une source d’énergie qui a de l’avenir. Il ne s’agit pour toutes les personnes que l’on a pu croiser que de savoir par quoi le nucléaire peut être remplacé et dans quel espace temps. Cela touche aux éléments suivants:

– Une programmation pluri-annuelle de l’énergie qui ne soit pas biaisée vers un prolongement artificiel du nucléaire
– Les aides aux entreprises françaises qui travaillent dans ce secteur
– La décentralisation de l’électricité
– La création de mix énergétiques locaux qui soient autosuffisants
– L’autoconsommation collective
– Une information fiable sur les sujets des pollutions induites, des ressources nécessaires et du stockage d’électricité.« 

Pour en savoir plus