La sobriété énergétique : Est-ce qu’on retourne à la bougie ?

Le 20 août aux Sabots d’Hélène aux Ecouis – 18h30
Sébastien Bellet

En 1 minutes 30, le teaser.

La conférence

0’ Présentation de Sébastien Bellet et du réseau RAPPEL

La précarité énergétique

3’10  Premier préalable – Une économie mondialisée qui repose sur la consommation d’énergie fossile, avec des ressources de pétrole, de charbon et de gaz limitées.

4’20 Besoin d’en réduire notre consommation parce qu’elles sont limitées et parce qu’elles sont émettrices de gaz à effet de serre.

4’50 Deuxième préalable – Notre système est profondément inégalitaire – 20 % de la planète consomme 80 % de ses ressources.

5’50 – En France, trois objectifs à tenir d’ici 2050

Diviser par 4 nos émissions de gaz à effet de serre par rapport au niveau de 1990

Diviser par 2 notre consommation d’énergie

Atteindre la neutralité carbone

7’30 Tout cela avec une population qui augmente et une consommation qui a tendance à augmenter.

7’47 – Amélioration de notre efficacité énergétique depuis 1990 de 40 %

8’10 – Dans le même temps diminution de 14 % des gaz à effet de serre.

8’30- Besoin de travailler sur notre sobriété énergétique

8’50 – Une personne achète +60 % d’habits et les garde moitié moins qu’en 2002

9’ – Un ménage dispose en moyenne de 99 équipements électriques ou électroniques

9’25 – En 2017, l’aviation mondiale a transporté 4 milliards de passagers, 3 fois plus qu’en 2000, l’avion étant le mode de transport le plus polluant.

10’05 – Définition du terme de sobriété énergétique et exemples

14’50 – La notion de besoin – Réfléchir à la différence entre besoins et habitudes imposées par des normes sociales.Réfléchir aux ressources nécessaires pour satisfaire ce besoin.

16’ La définition Négawatt – Réduire à la source la quantité d’énergie nécessaire pour un même service, sans dégrader le confort.

On pourrait aussi accepter une légère baisse de confort.

Notion de suffisance

17’50 – Les trois aspects – Efficacité, sobriété et énergies renouvelables

La sobriété – trop peu abordé

Réfléchir à une action que chacun pourrait avoir sur l’habitat, l’alimentation, le transport et la consommation

Une action individuelle et une action collective

19’50 – Propositions du public